• Dossier n°1 : Les avalanches en montagne

    Les avalanches montagne ; connaissez-vous les types d'avalanches et les niveaux d'avalanches ?

    Une avalanche pour ceux qui ne le sauraient pas encore est une masse de neige qui se détache et dévale un versant de montagne suite à une rupture de l'équilibre du manteau neigeux.

     

    Les diférents niveaux d'avalanche :

    Il existe 5 niveaux de risque d'avalanche selon l'échelle européenne.

     

    Le niveau 1 :

                                                                Risque faible

    Manteau neigeux stable sur la plupart des pentes. Sur les pentes un peu plus raides , neigeux moyennement stable.

    Le niveau 2 :

                                                                  Risque limité

    Le manteau neigeux est moyennement instable sur de nombreuses pentes.

     

    Le niveau 3 :

                                                               Risque marqué

    Déclenchement d'avalanche possible , même par de faible surcharge et dans de nombreuses pentes.

    Les avalanches sont de taille moyenne.

     

     

    Le niveau 4 :

                                                                   Risque fort
    L'instabilité du manteau neigeux affecte la plupart des pentes. Le déclenchement d'avalanche est très probable même avec une faible surcharge. Le risque de départ spontané d'avalanche peut être fort comme faible. Les conditions sont défavorables.

     

    Le niveau 5 :

                                                                   Risque très fort
    L'instabilité du manteau neigeux se généralise même sur les faibles pentes. De grosses avalanches spontanée sont à craindre. Les conditions sont très défavorables, le hors piste est extrèmement dangereux.

     

    Comment sont-elle signaler ? :

     

    Le drapeau jaune caractérise un risque faible d'avalanche (niveaux 1 et 2)
    Le drapeau à damier jaune et noir carctérise un risque marqué d'avalanche (niveaux 3 et 4)
    Le drapeau noir caractérise un risque généralisé d'avalanche (niveau 5)

     

    Les différents types d'avalanche :

     

    L'avalanche de neige fraîche

    Elles partent généralement d'un point et emportent de plus en plus de neige (effet boule de neige). Elles se déclenchent quand le poids de la neige succombe à la force de la gravité. Cela arrive surtout après de fortes chutes de neige (à partir de 25 cm), particulièrement lors de l'accumulation sur un manteau lisse (dû à la pluie, au gel, à la fonte). Cette neige, très légère, se mélange à l'air en formant un aérosol qui dévale les pentes à une vitesse de 100 à 300 km/h. Sa masse volumique est le plus souvent inférieure à 200 kg/m3. Cet aérosol pousse l'air devant lui en créant une onde de choc (le "cui") qui arrache tout sur son passage. La neige arrive ensuite et, lorsqu'elle rencontre un obstacle, elle se compacte en un véritable béton. Ces avalanches sont les plus dévastatrices, elles peuvent provoquer d'énormes dégâts sur les habitations, les routes, les forêts...

    L'avalanche de plaque

    Les avalanches de plaques sont les plus fréquentes. Une plaque est une surface de neige compacte qui se détache du reste du manteau et qui se met à glisser sur le sol ou sur la précédente neige. Ces plaques peuvent être immenses et laissent une limite de fracture bien visible. La rupture initiale intéresse une neige de bonne cohésion, sa masse volumique est de 200 à 400 kg/m3. Les risques sont particulièrement importants lorsque de la neige compacte se dépose sur de la neige molle ou moins dense. Les facteurs déclenchant sont le soleil, le vent ou la surcharge de personnes. Une variété de plaques, dites plagues à vent, se forme sous l'action du vent ou aprés une chute de neige. Brisés par le vent, les cristaux sont réduits en fines particules qui, en se déposant au sol, prennent rapidement une bonne cohésion. Ce qui explique également la formation des corniches aux voisinages des crêtes.

    L'avalanche de neige humide ou de fonte

    Ce type d'avalanche se produit par temps chaud et au printemps dans les pentes bien ensoleillées (à la fonte des neiges). La neige est devenue très lourde de part sa contenance élevée en eau : sa masse volumique est en moyenne de 350 à 500 kg/m3. Les avalanches de fontes sont généralement dispersées, nombreuses et faibles en importance. Elles s'écoulent lentement (20 à 60 km/h). Les facteurs déclenchant sont l'air chaud, le vent chaud, le soleil et la surcharge. Ces avalanches ont un grand pouvoir d'érosion et, pour les plus importantes, une grande puissance dévastatrice. Les dépôts, parfois de plusieurs mètres d'épaisseur, sont constitués de blocs informes de neige très dense. Il n'est pas rare d'en trouver des restes en bas d'un couloir, alors que le printemps est bien avancé.

       
       

    risqualanche

    le-drapeau-jaune-et-noir-quand-il-est-deploye-sur-le-front-de-neige-signifie-un-risque-important

     

     

    drapeaunoir

    risque-avalanche

     

     

     

     

     

     

     

     

    Petit sondage :


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :